AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Essais d'écriture

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Essais d'écriture   Lun 20 Sep 2010 - 18:51

Arrow entrée des Enfers

Hadès se téléporta depuis l'entrée de son domaine. Ce n'était pas par lâcheté qu'il s'était échappé du combat que voulait son très cher "ami" Kaze. C'est juste qu'il voulait verifier quelque chose… une idée. 400 ans plus tôt, il s'était réincarné en un jeune peintre et avait pu détruire des tas de choses avec la peinture. À présent, il se rendait compte que ses centres d'intêret étaient basés sur la litérature. Ce jeune Naga avait l'air de beaucoup l'apprécier. Peut être pourrait-il en tirer profit, de la même manière…
Dédaignant le livre qu'il était en train de lire avant de venir à la rencontre de Naga, il s'assit à la table qu'il avait fait installé derrière le trône et ouvrit un cahier vierge. Prenant un stylo (invention des hommes qui, il devait se l'avouer, était bien pratique), il réfléchit… que écrire? Pouvait-il tuer un chevalier d'or avec un monstre marin? Non, mieux… avec son propre frère, Poseidon? Le premier chevalier d'or? Le Bélier. Il se mit au travail…

Le chevalier du Bélier se trouve il y a quelques heures devant le dieu des mers avec un autre chevalier d'or. Un monstre marin accompagne Poseidon. Le chevalier du Bélier provoque la divinité. Son ami essaye d'arranger la situation mais rien n'y fait… Le dieu se fache. Les mortels n'ont pas à juger un dieu, encore moins à lui parler mal. Voici les paroles exactes qui auront marqué la mort d'un chevalier d'or:
"Je ne peux qu’admirer votre insouciance… Mais vous avez défier un Dieu, un être supérieur que vous devez respecter… C’est pourquoi je dois, avant de pouvoir parler, punir vos péchés…
Le seul Châtiment pour avoir oser défier un Dieu est… La Mort…"
Poseidon aura pris son trident, aura lancé l'attaque "Main Blade Trident" et son trident aura transpercé le chevalier mal élevé. Celui-ci sera port dans les bras de son ami après lui avoir dit adieu et avoir une dernière fois menacé la divinité.


Dès que Hadès leva le stylo du cahier, il sentit que quelque chose se passait. Il avait réussi. Il devait s'avouer que le style qu'il avait adopté dans cette page était plutôt mauvais, mais il avait réussi. Il eu par la même occasion la certitude que le chevalier qui était apparu en dernier à la porte des Enfers était venu annoncer cette mort. Il éclata de rire. Franchement, c'était vraiment parfait! Il pourrait gagner cette guerre juste en l'écrivant, mais tuer des chevalier… c'était là le rôle de ses spectres, et il le laisserait bien. Ce ne serait pas drôle, sinon. Réfléchissant un moment, il se dit qu'il pourrait peut être renouvelé l'experience du lost canvas. Il pourrait ainsi écrire la fin de la vie sur Terre… Sans attendre, il pris un autre cahier vierge et se remit au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Dim 17 Oct 2010 - 22:52

Le seigneur des Enfers avait déjà écrit une dizaine de pages du dernier livre et trois autres petites morts prises sur des êtres terrestres au hazard quand il décida de faire une pause. Il adorait plus que tout lire et écrire mais il devait s'avouer que c'était asser abrutissant. Posant son stylo sur la table, il serra les dents. La cosmo-ennergie de ces spectres faiblissait et il sentait que son "ami" chevalier avait passé le Styx. Ce n'était pas le moment de reprendre le livre qu'il avait commencé. Il réfléchi à une solution. Si jamais les deux juges perdaient le combat, il pourrait toujours les resuciter, mais cela l'embêtait nettement plus de voir les trois chevaliers d'or arriver jusqu'ici. Il n'avait pas envie de revoir Kaze. Il l'avait déjà vu, c'était déjà suffisant. Il n'avait sûrement pas envie que le chevalier qui l'accompagnait, celui des Poissons, rentre encore dans son champs de vision pour aujourd'hui. L'autre chevalier, celui de la Vierge, parraissait déjà plus interessant, l'avi du chevalier de cette constellation intrigait toujours beaucoup le sombre monarque, mais, décidément, non, il n'avait strictement aucune envie de revoir ne serait-ce qu'un seul éclat doré pour aujourd'hui. Pourtant, une idée trotait dans sa tête. Il se souveait de ce chevalier qui l'avait attaqué et qu'il avait fait enfermer dans la sixième prison… pourquoi l'avait-il enfermé, d'ailleur? C'était stupide de sa part… il décida qu'il était plus que temps d'en faire l'un des leurs. Il se leva, regardant pensivement le dernier livre. Oui, c'était la meilleure solution… Avec un petit soupir d'ennervement à la pensée de devoir revoir un éclat doré, même avant qu'il ne devienne noir, il se dirigea vers la sixième prison. Avec un peu de chance, ce ne serait pas aujourd'hui qu'il reverrait Kaze…

Sixième prison Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Mer 10 Nov 2010 - 21:14

Arrow Sixième prison

Lorsqu'Hadès revint de la sixième prison, il se sentait bizarre, vide. Il serra les dents et les poings en songeant que Naga avait, l'espace d'un instant, reussi à gagner une infime partie de terrain. Heureusement, il avait pu le lui reprendre… du moins le pensait-il. Ce corps était le sien, à présent. Le SIEN! Cet humain n'avait plus aucun droit dessus. Il eut un sourire satisfait en montant les marches de la Giudecca. L'esprit qui avait annimé autrefois son actuel corps d'emprunt devait être désespéré d'avoir vu que son ami l'avait abandonné. Il n'aurait désormait certainement plus aucun mal à le contrôler.

En effet, Naga se sentait aussi vide à ce même moment. Toute son envie de résister avait déserté. Il savait peut être qu'il avait bien gagné cet infime partie de terrain sur son horrible hôte, mais il n'avait pas la volonté d'en gagner plus. Est-ce qu'il avaot rêvé ou son ami l'avait… abandonné? Il en voulait terriblement à Kaze de ne pas l'avoir secouru à ce moment là. Il était tellement sûr qu'avec son aise il réussirait à repousser le monstre qui l'habitait… et puis il s'en voulait aussi à lui-même d'en vouloir à son ami. Il avait bien vu que celui-ci avait eu un terrible choix à faire entre lui et l'autre chevalier. Et l'autre chevalier était sans doute plus important… il sourit mentalement… si Kaze le voyait dans cet état, qu'est-ce qu'il lui dirait! Il le traîterait sans doute de crétin, d'imbécile, de… de… son sourire disparu avec sa joie passagère, qui était de toute façon incongrue vue la situation dans la situation dans laquelle il se trouvait. Il se sentait seul et perdu. Si Kaze l'avait traîté d'imbécile ou d'un truc comme ça, il aurait eu tout à fait raison. Un éclair de détermination passa dans cet esprit prisonier de son propre corps. Il ne voulait pas décevoir son meilleur ami, il voulait par dessus tout reprendre le contrôle de son corps sur cet indivinu dont la présence était absolument inacceptable. Le bout de terrain qu'il avait gagné et que l'autre croyait avoir reconquéri sans rien faire… eh bien il allait l'exploiter. Ce corps avait commencé à utiliser le "nounoiment", eh bien il allait continuer! Ce serait une preuve physique de sa bataille! De plus, il était certain de pouvoir influencer Hadès sur certains points…

Loin de se douter des pensées qui agitaient son hôte, Hadès se rassit à sa table, s'empara d'un stylo, le mit entre ses dents quelques secondes et le reposa à sa place. Il n'avait pas l'inspiration pour écrire à ce moment. Avec un soupir de frustration, il se leva et commença à arpenter la salle. Il était en colère. Très en colère. Contre quoi? Il l'ignorait, mais il avait besoin de se calmer en attendant le rapport de ses spectres.

Soudain, il s'arrêta.
La cosmo-ennergie du Wyvern venait de disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Mer 17 Nov 2010 - 15:00

Changeant brusquement de pensés, Hadès le va le bras droit et se rendit compte que son combat contre le chevalier d'or avait joliment déchiré… enfin… calciné sa manche. Il alla donc se changer. Il réfléchi un instant: au XVIII° siècle, il s'était habillé comme au XVIII° siècle… au XXII° siècle, il devrait peut être cesser de s'habiller comme quand il s'essayait à la peinture… Il opta donc pour enfiller des rangers, un pantalon (noir) et un débardeur (noir). Sans oublier les bracelets (noir) avec des pics en argent. Hadès se regarda dans le miroir en soupirant. Après tout, il fallait bien s'adapter à l'époque dans laquelle on se trouvait…
Lorsque Naga se vit ainsi vêtu, il n'en revenait pas. C'est vrai que l'image du jeune Naga (qui ressemblait encore à un enfant innocent par moments malgrès le fait qu'en réalité, ce corps n'était qu'une tromperie qui cachait bien l'hôte qui l'habitait) vêtu ainsi avait un effet… bizarre. Ce look avec cet air tellement innocent avait vraiment l'air bizarre. Si Kaze le voyait vêtu ainsi, il ne manquerait pas de s'étouffer. Et puis, lorsqu'il avait encore le contrôle de son corps, Naga préférait s'habiller avec des couleurs pastels, pas trop sombres. Et il cachait toujours l'étoile. Là, l'étoile en question et les pics des bracelets (il n'avait pas non plus l'habitude de porter de telles choses) en argent étaient bien mis en valeur par la couleur totalement noire su reste. Malgrès ces airs d'enfants, Naga se repris: il n'avait pas l'air si innocent que cela. Pas si on regardait ses yeux, qui étaient annimés d'un éclat de… de quelque chose qui lui faisait vraiment très peur.
Le sombre monarque retourna à la Giudecca s'assoir sur son trône et attendre. Il n'avait pas grand chose d'autre à faire, puisque l'inspiration n'était toujours pas revenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Jeu 18 Nov 2010 - 1:09

Suite à un combat acharné avec un chevalier d’or, Kagaho ne put retourner tout de suite auprès de son Dieu. Il avait décollé, avec difficulté, et s’était échouer sur une des montagnes rocheuses des environs, afin de récupéré un peu.

Il avait la rage, il voulait prendre sa revanche face à ce chevalier, même si il n’avait pas perdu, cette égalité le rongeait mentalement, car pour lui cela voulait signifier qu’il n’a pas su être digne de protéger Hadès cette fois la. Et ça, Kaze allait le payer tôt ou tard.

Il fallut un certain temps avant que le Spectre du Benou ne récupère sa santé. Son surplis quant à lui était toujours très amoché, il devrait demander à Hadès de le réparer. Il finit par se remettre en route, pour Giudecca. Il avait sentit à un moment, le cosmos de Radhamanthe s’éteindre, il éclata de rire et pensa

*Je savais bien que tu n’étais qu’un faible, tu ne mérites en aucun cas autant d’estime de la part d’Hadès, surtout après avoir perdu contre un chevalier…*

Sur ces pensées, il arriva enfin à la Huitième et dernière prison, et se posa. Il marcha lentement jusqu'à la quatrième sphère, et entra dans la Salle du Trône, ou se trouvait le Monarque des Enfers, Hadès. Kagaho entra, d’une allure sérieuse, et s’agenouilla, adressant ses paroles

«Kagaho du Benou, prêt à faire son rapport»

Bien qu’avec les autres personnages, Kagaho était une vraie boule de colère, le profond respect et l’admiration qu’il avait pour Hadès le rendait très posé et obéissant, il continua dans sa lancée.

«Le spectre qui gardait la barque du Fleuve d’Achéron est un traitre… Il a aidé un chevalier d’or à passer ce fleuve, sans même tenter de le tuer.»

Ce fait divers n’était pas très intéressant, la suite allait venir, qui allait être vraiment prenante, surtout pour Hadès

«Je suis donc allé à la rencontre du Chevalier, afin de l’éliminer. Il se nomme Kaze, c’est le chevalier d’or du Lion… J’allais l’achever, lorsque Athéna est intervenue et lui a rendu des forces, je n’ai donc pus l’arrêter…»

Kagaho avait honte, mais il devait être honnête face à Hadès, il ne pouvait lui mentir. Le Benou avait autre chose en tête, il devait laver cette souillure et allait faire sa demande directement une fois son rapport terminer.

Il se releva, enleva son surplus désormais inutile, il savait que des spectres terrestres allaient se charger de cela, il finit par clôturer son rapport et demander

«Ce Kaze s’est donc approcher de vous, et semblait vous connaitre d’une certaine manière. Je compte bien m’en charger dès que mon surplis sera réparé, je…»

La colère prenait le dessus, il ferma le poing qui se recouvrit de flamme, il était bien déterminer à se rendre au sanctuaire pour mettre les choses au clair avec Kaze

«Je vais lui faire payer ce qu’il a fait!»

Kagaho avait terminé, il attendit les ordres d’Hadès avant de se retirer, et n’avait qu’une chose en tête… Aller au sanctuaire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Jeu 18 Nov 2010 - 20:44

Enfin, Kagaho arriva. Le sombre monarque écouta attentivement son rapport, sans jamais l'interrompre. Ainsi, le Bénou s'était battu contre Kaze? On sentait qu'il ne pouvait réellement pas accepter sa "défaite", il ne pouvait apparament plus retenir sa colère malgrès ses efforts. Hadès ne s'en formalisa pas. Il connaissait Kagaho.

«Ce Kaze s’est donc approché de vous, et semblait vous connaitre d’une certaine manière. Je compte bien m’en charger dès que mon surplis sera réparé, je…»

Le dieu des Enfers fronça les sourcils.

«Je vais lui faire payer ce qu’il a fait!»

Apparament, il en voulait vraiment à Kaze… rien de bien étonnant… Naga saisit sa chance. Il influença pour la première fois les pensées de son hôte.
Hadès répondit sèchement:

«NON!»

Le mot avait claqué, surprenant même celui qui l'avait prononcé. Il sontinua pourtant sans rien laisser paraître:

«Nous te trouvons bien curieux, Bénou… et nous te demandons de ne rien faire à ce chevalier. Il nous… appartient. Si jamais tu le tues, nous t'en voudrions ennormément. C'est à nous de le tuer, nous te demanderons donc de ne rien lui faire et de l'oublier.»

Le seigneur des morts laissa le temps qu'il fallait à Kagaho pour que ces mots l'atteigne, qu'il saisisse tout leur sens: il ne devait pas se venger. Il repris ensuite en se radoucissant:

«Laisse ton surplis ici, je demanderai à ceux qui en sont chargé de le réparer. De mon côté, je vais réfléchir au cas de ce passeur… as-tu autre-chose à me dire?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Ven 19 Nov 2010 - 15:03

Kagaho avait, après avoir établit son rapport, annoncé qu’il allait tuer de ses propres mains Kaze, le chevalier d’or du lion. Un évènement inattendu se produisit lorsque le spectre du Benou annonça la nouvelle. Un grand cri d’un ton ferme, disant «NON». C’était bien étrange, cela ne ressemblait en aucun cas à Hadès, Kagaho commença à douter légèrement. Hadès compléta son affirmation avec des explications

«Nous te trouvons bien curieux, Bénou… et nous te demandons de ne rien faire à ce chevalier. Il nous… appartient. Si jamais tu le tues, nous t'en voudrions ennormément. C'est à nous de le tuer, nous te demanderons donc de ne rien lui faire et de l'oublier.»

Encore un fait plus troublant, il parlait à la deuxième personne du pluriel, comme si il n’était pas une personne. Cela ne fit qu’augmenter le doute dans la tête du spectre qui se posait de plus en plus de questions, pensant que cela ne ressemblait vraiment pas au Dieu des enfers d’interdire à Kagaho de tuer un chevalier… Il fallait en savoir plus à ce sujet, mais il répondit quand même

«Si tel est votre volonté, Empereur Hadès…»

Désormais Kagaho allait enquêter sur Hadès, il fallait qu’il trouve des réponses, il devait savoir ce qu’il se passait en ce moment dans l’esprit du Dieu. Et pourquoi Kaze, quel lien y avait il… Toutes ces questions méritaient d’avoir réponse, tout n’était qu’une question de temps. Hadès reprit son ton habituel et déclara

«Laisse ton surplis ici, je demanderai à ceux qui en sont chargé de le réparer. De mon côté, je vais réfléchir au cas de ce passeur… as-tu autre-chose à me dire?»

Il repassa à la première personne du singulier, et semblait avoir reprit «conscience», c’était sur, Kagaho se devait d’en savoir plus, et il savait qu’Hadès ne lui répondrait pas, il fallait enquêter, et malheureusement, dans son dos…

«Non, j’ai terminé mon rapport, Je retourne à la Ville Spectrale... Et pour le passeur, je m'en suis déja charger, il est en ce moment même en train de flotter en plusieurs morceaux dans le fleuve.»

Kagaho se retira, l’esprit rempli de doutes, d’hésitations. Le Hadès qu’il connaissait était il vraiment en train de disparaitre? Ou autre motif? Il devait en avoir le cœur net, pour le bien de son Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Ven 19 Nov 2010 - 21:54

Kagaho sembla se plier à ses volontés de mauvaise grâce. Cela ne lui ressemblait pas, le sombre monarque n'aimait pas cela… toutefois, inconsciament, il l'en remercia.

«Non, j’ai terminé mon rapport, Je retourne à la Ville Spectrale... Et pour le passeur, je m'en suis déja charger, il est en ce moment même en train de flotter en plusieurs morceaux dans le fleuve.»

Alors que le spectre s'en allait, un sourire s'afficha sur les lèvres du dieu. Oui, voilà qui ressemblait bien à Kagaho… lui n'aurait pas à se salir les mains pour ce spectre terrestre… Il songea que de toute façon, cela l'arrangeait. Les Enfers n'avaint pas besoin d'un passeur, et encore moins d'un passeur qui ne s'en tenait pas à son travail que le sombre seigneur qualifiait d'inutile.
Son sourire disparu et ses sourcils se froncèrent alors qu'il s'affaissait sur son trône. Il avait réagit bizarrement, tout à l'heure. Ce n'était pas étonnant que le spectres du Bénou n'ait obéi que de mauvaise grâce… reaction qui ne lui ressemblait pas du tout en temps normal. Ce chevalier… Kaze… il n'avait pas à le protéger. Il n'était que l'ami de son receptacle, rien d'autre. Si Kagaho voulait s'en charger, il n'y voyait aucune objection… alors pourquoi? Sa machoire et ses poings se crispèrent. Naga… ce devait être à cause de Naga… mais quel… enquiquineur, ce réceptacle! Pour préserver son image calme face aux habitants des Enfers, il se retint de crier de rage, mais frappa en revanche violament l'accoudoir droit de son trône avec son poing. Il se rappela qu'après cet incident, il avait pu recommencer à parler pour lui, et pas aussi pour cette… pouriture. Avoir influencé ces actes devaient avoir beaucoup fatigué l'esprit du jeune garçon, il allait pouvoir en profiter. Il se lança dans un combat mental.
Naga resista du mieux qu'il pu aux affencive de son detestable hôte. Il était exténué à cause de ses efforts, mais il avait encore un peu de force pour résister. Il reussit une nouvelle fois à faire croire à son hôte qu'il avait gagné.
Hadès cru donc que Naga avait plus ou moins cédé et que, même s'il devrait continuer encore longtemps avec le "nous", il n'aurait plus à subir de manipulation mentale. Il se redressa sur son trône, attendant le rapport du juge du Griffon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Ven 19 Nov 2010 - 22:11

Après le redoutable combat contre le chevalier d'or de la Vierge, Minos avait décidé d'aller rendre son rapport auprès du souverain des enfers. Il marchait tout le long du royaume tout en suivant le cosmos divin de son dieu. Il était dans un état bien grave. Après avoir subit de plein fouet l'attaque de Kaze, chevalier d'or du Lion. Et après avoir combattu un redoutable chevalier d'or tel que Ruijin, seul un spectre dont la puissance défie celle des dieux peut survivre à cela! Et Minos était l'un de ses spectres. Le tout puissant juge du Griffon marchait lentement et en arrivant devant l'empereur Hadès, il retira son casque et il s'était mit à genoux.

"Seigneur Hadès, Voilà mon rapport: J'ai combattu le chevalier d'or de la Vierge et je l'est vaincu mais hélas, il s'est échappé de peu à la mort. Cette peste d'Athéna l'a aidé à s'enfuir... Mais je suis certain que la prochaine fois, je ne laisserai personne s'interposer dans nos combats, même pas Athéna."


Après avoir dit ça, Minos, de l'étoile céleste de la noblesse attendait patiemment la réponse du souverain des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Ven 19 Nov 2010 - 22:36

Le sombre monarque sentit le cosmos du juge du Griffon se diriger vers la Giudecca. La situation des Enfers après cette intrusion, ô combien amusante, mais toutefois génante, allait enfin être totalement dévoilée.
Minos arriva enfin devant lui, ôta son casque et s'agenouilla avant de faire son rapport:

"Seigneur Hadès, Voilà mon rapport: J'ai combattu le chevalier d'or de la Vierge et je l'ait vaincu mais hélas, il s'est échappé de peu à la mort. Cette peste d'Athéna l'a aidé à s'enfuir... Mais je suis certain que la prochaine fois, je ne laisserai personne s'interposer dans nos combats, même pas Athéna."

Naga commençait à reprendre des forces. Toutefois, il décida de ne pas agir à ce moment, cela n'en vallait vraiment pas la peine. Il mit juste asser de pression pour activer le "nous", pour que son hôte ne l'oublie pas.
Hadès, après avoir écouté attentivement, hocha la tête. De sa voix douce et posée, qui ne trahissait aucunement le combat interieur perpetuel qu'il menait contre Naga, il répondit:

«Très bien, nous n'en doutons pas… Merci bien pour ton rapport, Griffon, tu peux disposer."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Ven 3 Déc 2010 - 15:45


Minos le Juge du Griffon venait de terminer d'établir son rapport devant le Dieu des Enfers, Hadès. Celui-ci écouta avec attention les dires du Spectre. Une fois qu'il avait finit de parler, il clotura avec cette phrase:

«Très bien, nous n'en doutons pas… Merci bien pour ton rapport, Griffon, tu peux disposer."

Aussi tôt dit, le Juge se retira, et prit la direction de sa résidence. Il devait se reposer car le combat contre Ruijin l'avait beaucoup affaiblit. Arriver chez lui, il se coucha, replia ses ailes sur lui même, et se reposa, attendant les nouveaux ordres arrivés.

[Ps Game Master: Après une trop longue absence, Nous sommes dans l'obligation de poster pour toi, étant donner que tu paralyses le RP des autres membres (Hadès et Radhamante). Ton perso se situe désormais dans la Troisième Sphère - Tolomea]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Ven 3 Déc 2010 - 19:56

Lorsque le juge du Griffon se retira comme il le lui avait demandé, Hadès décida de se pencher sur un autre problème: Radhamante. Le sombre monarque ne lui en voulait pas d'avoir perdu son combat mais il avait besoin de tous ces guerriers, les spectres ne devraient pas s'amuser trop souvent à ce genre de choses. Il se leva, s'avança jusqu'en haut des marches et laissa enfler sa cosmo-ennergie et appela le juge de la Wyvern, le faisant revenir à la vie, si on peut dire. Une fois que cleui-ci fut en face de lui, il lui ordonna:

"Rebienvenue parmi nous, Wyvern. Malgrès ton échec, nous avons décidé de te donner une seconde chance, sois-en heureux et ne nous déçois plus. Les Enfers n'ont pas à se passer de ces précieux guerriers comme cela. Les humains qui avaient pénétrés ici sont repartis, cependant ils ont emportés avec eux le chevalier que nous gardions prisonniers. Nous te demanderions à présent d'aller te reposer dans ta sphère et de te préparer pour les combats futurs afin que cet incident ne se reproduise plus."

Naga fut horrifié de savoir que son indésirable hôte avait le pouvoir de faire revenir ces assassins à la vie. Hadès le ressentit et sourit mentalement. Il aimait bien martiriser l'âme qui avait contrôler ce sorps avant lui, c'était amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Sam 4 Déc 2010 - 14:15

Une petite lumière violette flottait dans le noir total. Voilà tout ce qu'il restait du Juge. Où était-il ? Notre ami ne le savait pas. Mais tout cela lui rappelait quelque chose, le jour de sa première mort si on peut dire ça comme cela. La Wyvern ressentait un sentiment d'impuissance, comme la dernière fois. Il n'avait pu protéger sa famille, et cette fois il n'a pu protéger le Dieu des Enfers. Était-ce le destin ? La vie ne se manifestera pas une 3ème fois, il en était conscient. C'était donc la fin... Comme la dernière fois...

Début du flashback

Les soldats allemands défoncèrent la porte de la maison de notre ami, ce dernier avait peur. Radhamanthe se cachait dans sa chambre au premier étage avec ses parents. Il voulait faire quelque chose pour protéger sa famille, mais il n'était pas assez fort. Il n'eut pas d'autres choix que de sauter par la fenêtre avec sa mère pendant que son père faisait diversion. Regardant derrière lui, le jeune garçon entendit des coups de feu, et ensuite... Plus rien. Notre ami comprit que son père était mort. Sa maternel lui pris sa main et partis avec lui en direction du camp de réfugiés. Des soldats Anglais gardaient l'entrée. Radhamanthe ainsi que sa mère entrèrent dans le camp voyant un grand nombre de famille. La guerre... que c'est affreux... Des gens meurent pour leur pays. Tout à coup, des coups de feu se faisaient encore entendre à l'extérieur, les allemands avaient trouvé la cachette. Les soldats tiraient sur toutes personnes ne voulant pas les écouter. Malheureusement, la mère de notre ami ne voulait pas accepter de suivre les ordres et d'aller dans un camp de concentration. Un des soldats pointa son fusil en direction de la dame. Des larmes coulaient, Radhamanthe pleurait. Fermant les yeux, une fois de plus, le coup de feu se fit entendre. Décidément, le futur Spectre n'était pas assez fort pour protéger sa famille. Il était seul... Notre ami tenta alors de s'enfuir mais l'un des soldats tira une balle en plein dans son cœur. L'heure de sa mort était arrivé. Tout cela parce qu'il manquait de puissance...

Fin du flashback

C'était la même chose qui s'était passé, Radhamanthe n'était pas assez fort pour gagner le combat.

La Wyvern sentait une cosmo-énergie qui lui était familière, Hadès était en train de le ressusciter. Son corps commença à se matérialiser, le Juge tait de nouveau en vie. Le spectre se trouvait en face du Sombre Monarque, celui-ci était vêtu d'une façon ne lui ressemblant pas du tout. Le dieu des Enfers était-il devenu gothique ? Après tout, cela ne le regardait pas, mais tout cela semblait bizarre. Le gouvernant du monde sous-terrain prit la parole

Rebienvenue parmi nous, Wyvern. Malgré ton échec, nous avons décidé de te donner une seconde chance, sois-en heureux et ne nous déçois plus. Les Enfers n'ont pas à se passer de ces précieux guerriers comme cela. Les humains qui avaient pénétrés ici sont repartis, cependant ils ont emportés avec eux le chevalier que nous gardions prisonniers. Nous te demanderions à présent d'aller te reposer dans ta sphère et de te préparer pour les combats futurs afin que cet incident ne se reproduise plus.

" Nous " ? Pourquoi un seul dieu parlait de lui comme s'il était avec quelqu'un ? Tout cela devenait encore plus bizarre. Le Juge répondit donc

Bien... Je ne vais vous déranger plus longtemps et par directement au Caïna


Radhamanthe ouvrit les portes de la Giudecca et déploya ses ailes pour s'envoler vers la première sphère

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essais d'écriture   Sam 4 Déc 2010 - 15:00

Radhamante écouta Hadès parler et lui répondit simplement, obeissant:

"Bien... Je ne vais vous déranger plus longtemps et par directement au Caïna"

Le sombre monarque le laissa partir sans bouger d'un pouce, puis il revint s'asseoir sur son trône, perdu dans ses pensées, sans savoir que celles-ci étaient influencées par Naga qui voulait revoir le monde des humains et ne plus avoir l'air gothique. L'esprit qui avait gouverné l'actuel receptacle du dieu était particulièrement en forme à ce moment-là et Hadès fut pris d'une envie d'aller visiter le monde des humains, juste pour savoir pourquoi sa nièce et ennemie Athena tennait tant que cela à le protéger. Il décida de prendre l'apparence qu'avait Naga lorsqu'il l'avait rencontré, un gamin de douze ans à peine. Il alla troquer ses vêtements contre des baskets noires, un pantacourt bleu, un T-shirt bleu marine et des mitaines noires. Son étoile qui le reliait à ce corps d'emprunt rentra dans sa peau, disparaissant totalement. En faisant cela, Hadès se sentait mal… lointain… et tout a coup, soudainement, tout lacha et Naga repris le contrôle de son corps. Les deux esprits furent tout autant surpris l'un que l'autre et alors que le combat mental se ré-engageait, Naga sut qu'il ne pourrait pas tenir très longtemps comme cela. Il reussi à sortir des Enfers sans se faire repérer, allant vers une destination inconnue…

Cap Sounion Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Essais d'écriture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Essais d'écriture
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Essais hivernaux Jerez
» Débat : Votre rythme d'écriture
» En cours d'écriture Boule Scintillante | Chaton => Iris
» Une écriture pour le Rohan
» Nouvelles polices d'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Enfers :: Huitième Prison - Le Cocyte :: Quatrième Sphère - Giudecca :: La Salle du Trône des Ténèbres-
Sauter vers: